Glossaire des termes et unités de mesure

Dose actinique : quantité obtenue par pesée spectrale de la dose de rayonnement utilisant le spectre d’action.

Actinique (rayonnement) : tout rayonnement produisant un effet spécifique sur un récepteur donné.

Spectre d’action (actinique) : efficacité des rayonnements monochromatiques à produire un phénomène actinique donné dans un système donné.

Masse atmosphérique (optique relative) : ratio de l’épaisseur optique oblique à l’épaisseur optique verticale de l’atmosphère standard.

Albédo : facteur de réflexion du rayonnement solaire par le milieu extérieur. Ce terme s’applique au spectre entièrement intégré ; le facteur de réflexion peut se révéler fortement dépendant de la région spectrale (définition limitée au rayonnement solaire).

Corps noir : corps absorbant l’intégralité de l’énergie de rayonnement incidente.

Collimation et angle de rayonnement solaire terrestre : le rayonnement terrestre du soleil est constitué d’un faisceau direct présentant un angle de collimation d’environ 0,5° et d’une composante diffuse ; les spectres et l'amplitude de chacun de ces constituants varient au fil de la journée. La mesure du rayonnement direct impose de limiter le champ de vision. (Le système d’ouverture recommandé limite l’entrée à un demi-angle d’inclinaison de 0,5°, un demi-angle d’ouverture de 2,65° et un demi-angle limite de 4,65°. La mesure du rayonnement total nécessite un instrument possédant un champ de vision de 180°.)

Lumière du jour : partie visible du rayonnement solaire global.

Rayonnement céleste diffus : du rayonnement solaire qui atteint la Terre après avoir été diffusé par les molécules d’air, particules en suspension (aérosols), particules nuageuses ou autres particules.

Rayonnement solaire direct : partie du rayonnement solaire extraterrestre qui, sous la forme d’un faisceau collimaté, atteint la surface de la Terre après avoir été sélectivement atténué par l’atmosphère.

Unité de Dobson (DU, Dobson unit) : unité de mesure de la densité colonnaire de l’ozone. 1 D.U. équivaut à un centième de millimètre d’ozone dans les conditions normales de température et de pression (CNTP). Les valeurs typiques vont de 200 à 600 D.U. avec des valeurs de 110 dans la région du « trou de la couche d’ozone » antarctique.

Dose : terme utilisé en photochimie, photothérapie et photobiologie pour désigner la quantité d’exposition énergétique reçue (d'un rayonnement optique de distribution spectrale donnée). L’unité est le Joule par mètre carré (J/m-2).

Débit-dose : terme utilisé en photochimie, photothérapie et photobiologie pour désigner la quantité d’éclairement reçue. Unité : W/m-2.

Dose efficace : fraction de la dose produisant réellement un effet actinique considéré.

Taux d’exposition efficace : produit intégré de l’éclairement spectral et des spectres d’action.

Erythème (actinique) : rougissement de la peau accompagné ou non d’une inflammation, provoquée par l’effet actinique du rayonnement solaire ou d'un rayonnement optique artificiel.

Rayonnement érythémal : rayonnement optique efficace entraînant un érythème actinique.

Rayonnement solaire extraterrestre : rayonnement solaire incident à la limite extérieure de l’atmosphère terrestre.

Eclairement global (Eg) : éclairement produit par la lumière du jour sur un élément de surface terrestre horizontale.

Rayonnement solaire global : somme du rayonnement solaire direct et du rayonnement céleste diffus.

Rayonnement infrarouge : rayonnement optique couvrant un domaine de longueurs d’ondes supérieures à celles du rayonnement visible, de 700 nm à 1000 mm.

Eclairement : décrit le flux, la densité de la puissance de rayonnement et l’incidence sur un élément de surface. L’unité de mesure de l’éclairement est le W/m-2 ou le W/cm-2. L’éclairement n’a de sens que si la surface a été spécifiée. (Les surfaces de laboratoire mesurent généralement moins d’un mètre carré, cette aire constituant l’unité SI de surface appropriée.)

Langley : unité d’intensité d’énergie égale à 1 calorie par centimètre carré. 1 cal/cm-2 = 2,39 x 105 J/m-2 

Dose érythémale minimale (DEM) : dose actinique produisant un érythème tout juste perceptible sur une peau « blanche » normale, non exposée. Cette quantité correspond à une exposition énergétique de rayonnement monochromatique égale à environ 100 J/m-2 (l = 295 nm).

Ozone (O3) : gaz produit lorsque l’oxygène moléculaire contenu dans la stratosphère absorbe les ultraviolets de courtes longueurs d’ondes (jusqu’à 242,2 nm) et se photodissocie. L’ozone peut représenter un danger pour la santé lorsqu’il est présent en quantités concentrées. (Nos simulateurs solaires utilisent des lampes sans ozone).

Constante solaire (ISC) : éclairement produit par le rayonnement solaire extraterrestre sur une surface perpendiculaire aux rayons du Soleil à une distance Terre / Soleil moyenne (ISC = (1367 ±7 W m-2).

Eclairement spectral E(l) : désigne l’éclairement par unité d’intervalle de longueurs d’ondes à une longueur d’onde donnée.
L’éclairement spectral est exprimé en W/m-2 nm-1
Pour convertir cette unité en W/m-2 mm-1, multipliez par 1000 (1000 E)
Pour convertir cette unité en W/cm -2 nm-1, multipliez par 10-4 (10-4 E)
Pour convertir cette unité en W/cm -2 mm-1, multipliez par 0,1 (0,1 E)

Rayonnement solaire standard : spectres ayant été développés pour servir de base à l’évaluation théorique des effets du rayonnement solaire, mais également pour servir de base à la conception du simulateur. Nous nous référons dans ce catalogue aux normes ASTM E 490, E 891 et E 892, qui définissent respectivement les spectres AM 0, AM 1,5 D et AM 1,5 G.

Lumière solaire : partie visible du rayonnement solaire direct.

Durée d’ensoleillement : somme des intervalles de temps compris dans une période donnée au cours de laquelle l’éclairement reçu du rayonnement solaire direct sur une surface plane normale à la direction du Soleil est égal ou supérieur à 200 W/m-2.

Spectres terrestres : spectre du rayonnement solaire à la surface de la Terre.

Rayonnement ultraviolet : rayonnement optique couvrant un domaine de longueurs d’ondes inférieures à celles du rayonnement visible, c’est-à-dire inférieures à 400 nm. Nota : On subdivise généralement la plage de longueurs d’ondes couverte par le rayonnement ultraviolet de la manière suivante :
UVA 320 - 400 nm
UVB 280 - 320 nm
UVC en deçà de <280 nm

Uniformité : mesure de la variation de l’éclairement sur une plage choisie (ou donnée). Elle est généralement exprimée en termes de non uniformité, c’est-à-dire d’écart maximal et minimal (en pourcentage) existant par rapport l’éclairement moyen.

mod 5758 uniformity a

Rayonnement visible : tout rayonnement optique capable de provoquer une sensation visuelle directement, de 400 à 700 nm.